Trois astrologues d’Orient scrutent les astres, ils connaissent les cartes du ciel, ils sont attentifs aux signes. Leur attention est attirée par une étoile brillante, qui pour eux est signe de nouveauté.

Ils se questionnent, ils cherchent, se renseignent et comprennent que cette étoile annonce la naissance du roi des Juifs.

Ces mages sont des chercheurs de Dieu, ils sont motivés dans leur recherche, ils sont prêts à entreprendre un long voyage pour suivre cette étoile et trouver la réponse à leur questionnement.

 

Les voilà partis, ils suivent l’étoile, mais pour un temps elle disparait à leurs yeux.

C’est alors que les mages s’arrêtent à Jérusalem pour se renseigner sur l’endroit où ils pourront trouver le roi des Juifs dont la naissance est annoncée: « Des mages venus d’Orient arrivèrent à Jérusalem et demandèrent : « Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? Nous avons vu son étoile à l’orient et nous sommes venus nous prosterner devant lui. » (Mt 2, 1-2)

 

Ils apprennent que selon le prophète, le Christ doit naître à Bethléem. Les mages se remettent en route vers Bethléem. Quelle joie! « Voici que l’étoile qu’ils avaient vue à l’orient les précédait, jusqu’à ce qu’elle vienne s’arrêter au-dessus de l’endroit où se trouvait l’enfant. » (Mt 2, 9)

« Ils entrèrent dans la maison, ils virent l’enfant avec Marie sa mère ; et, tombant à ses pieds, ils se prosternèrent devant lui. » (Mt 2, 11)

 

Ce dimanche, fête l’Épiphanie du Seigneur, nous nous rappelons le récit des mages qui marchent vers Jésus, guidés par l’étoile.

Épiphanie est un mot grec qui signifie « manifestation ».

Aujourd’hui, nous célébrons la manifestation de Dieu à tous les peuples.

Dieu s’est manifesté aux mages, des non-juifs, ce qui signifie que cette manifestation de Dieu a une dimension universelle. La naissance de Jésus, son message, le salut qu’il apporte concerne tous les humains de tous les temps.

 

Comme les mages, soyons des chercheurs de Dieu, prêts à nous mettre en marche.

Comme eux, acceptons de porter un regard neuf sur Dieu, sur les évènements.

À nous aussi, Dieu donne des signes de sa présence.

Soyons attentifs aux manifestations de Dieu dans notre quotidien.

Suivons son étoile, qui parfois disparaît à nos yeux, car Dieu se révèle progressivement à la lumière de la foi.

 

 Oui, Dieu a une étoile pour nous : sa Parole, qui nous guide dans la nuit.

 

Gardons foi en sa présence « Dieu avec nous ».

Soyons attentifs, Dieu peut se manifester à nous dans la prière, dans nos frères et soeurs,  dans la nature, à travers un événement, une lecture spirituelle, une méditation, une homélie…

Gardons nos yeux et notre cœur ouverts et disponibles à ces « épiphanies » de Dieu dans notre vie.

 

Micheline Vaillancourt Gagnon –  L’épiphanie du Seigneur  (Mt 2, 1-12)   2 janvier 2022

 

 

 

close