C’est une soirée fraternelle et intime. Après le départ de Judas, Jésus se retrouve avec les onze autres apôtres. Ses amis, ceux qui depuis trois ans partagent sa vie et l’accompagnent sur les routes de Palestine. Judas a livré Jésus, alors il sait que l’heure de l’arrestation, de la passion, de la mort approche. C’est sa dernière soirée avec ses amis.

Le climat est intime, propice aux confidences :
« Mes petits enfants, je ne suis avec vous que pour peu de temps. » TOB (Jn 13, 33)

Jésus fait son testament, il lègue à ses apôtres ce qu’il a de plus précieux, il leur donne son amour en héritage :
« Je vous donne un commandement nouveau : c’est de vous aimer les uns les autres. Comme je vous ai aimés, vous aussi aimez-vous les uns les autres. » (Jn 13, 34)

Aimer son prochain comme soi-même ce n’est pas nouveau, c’est un commandement qui existait déjà dans l’Ancien Testament :
« Tu aimeras ton prochain comme toi-même ». (Lv 19,18) 

Ce qui est nouveau dans le commandement de Jésus c’est d’aimer comme lui nous a aimés.

Jésus nous a aimés d’un amour en plénitude, il s’est fait serviteur, il a refusé le pouvoir, la violence, il est allé jusqu’à donner sa vie par amour;
Toute sa vie a été une révélation d’Amour.
Aimer comme Jésus nous a aimés, c’est se décentrer de soi-même pour s’ouvrir à l’autre, c’est l’accueillir tel qu’il est avec ses forces et ses faiblesses, c’est accepter les lenteurs de la croissance, c’est faire route avec lui, l’aider dans ses difficultés, c’est apprendre à pardonner, c’est s’engager concrètement à faire route avec l’autre.

Il nous faut bien reconnaître qu’aimer comme Jésus nous a aimés c’est très exigeant, c’est une mission surhumaine. Nous ne pouvons le faire seuls, c’est le Christ qui nous rend capables de nous aimer les uns les autres comme il nous a aimés.
Aimer comme Jésus nous a aimés n’est possible que si nous laissons l’Esprit de Jésus agir et rayonner en nous.

L’amour que nous avons les uns pour les autres, voilà notre signe distinctif !
C’est en nous aimant les uns les autres que nous manifesterons à tous que nous sommes les disciples de Jésus toujours vivant : « Tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples : si vous avez de l’amour les uns pour les autres. » (Jn 13, 35)                                                                                                                      

Seigneur Jésus, tu nous demandes de nous aimer les uns les autres comme toi tu nous as aimés.
Toi le Vivant, viens en nous, viens habiter notre cœur de ton Amour.
Que ton Esprit nous accorde la grâce de nous aimer les uns les autres d’un amour réciproque, fraternel et gratuit, afin qu’en nous regardant vivre les gens puissent dire ;                                           “Voyez comme ils s’aiment” (Tertullien 155-220 après J.- C.).


Micheline Vaillancourt Gagnon – 5e dimanche de Pâques – Évangile (Jn 13, 31-33a.34-35). 15 mai 2022 

close