Qui appelle?
Jésus appelle, mais il ne s’impose pas. Il réprimande les apôtres qui proposent la violence vis-à-vis des Samaritains qui refusent de les recevoir.
Jésus appelle, mais il respecte le choix de chacun.

Dans le récit de l’évangile de ce dimanche, deux hommes prennent eux-mêmes l’initiative de s’engager à suivre Jésus.

Le premier dit à Jésus : « Je te suivrai partout où tu iras. » (Lc 9,57)
Mais avant d’accepter, Jésus lui dit à quoi il doit s’attendre s’il choisit de le suivre.
La façon de vivre de Jésus est très exigeante! Aujourd’hui, on dirait que l’homme doit s’engager à vivre comme un « sans abri ».

Le deuxième lui dit : « Je te suivrai, Seigneur ; mais laisse-moi d’abord faire mes adieux aux gens de ma maison. » » (Lc 9,61)
Jésus lui répond: « Quiconque met la main à la charrue, puis regarde en arrière, n’est pas fait pour le royaume de Dieu. » (Lc 9,62)
Avec un troisième homme, c’est Jésus qui prend l’initiative, il lui dit : « Suis-moi. ».                L’homme répond : « Seigneur, permets-moi d’aller d’abord enterrer mon père. »                     Jésus réplique : « Laisse les morts enterrer leurs morts. Toi, pars, et annonce le règne de Dieu. » (Lc 9, 59-60)
Pour Jésus, s’engager pour le règne de Dieu est impératif : « Suis-moi. »
« Toi, pars et annonce le règne de Dieu. »

Jésus a des exigences pour ceux qui désirent le suivre. On ne s’engage pas à suivre Jésus seulement s’il nous reste du temps quand nous avons terminé tout ce qui nous semble important. On ne peut suivre Jésus et regretter constamment ce que nous devons abandonner pour le suivre. Suivre Jésus, c’est un engagement radical qui exige un cœur libre, disponible, généreux et qui demande parfois de faire des choix difficiles.

Est-ce que je me sens concerné(e) par l’appel de Jésus : « Suis-moi »?                              

Est-ce que pour moi, « annoncer le règne de Dieu » est une urgence? 

Si je réponds « Oui », je serai peut-être amené(e) à revoir mes priorités et mes valeurs, à réorganiser mon horaire, mon budget, mes engagements…

Seigneur Jésus, tu nous appelles à te suivre, c’est un appel radical et exigeant.                           Avec toi, pas de demi-mesure, tu demandes beaucoup, mais tu donnes en surabondance.        Que ton Esprit nous accompagne et nous rende libres de répondre à ton appel avec un cœur ouvert, généreux et disponible.                                                                                                                   Nous croyons qu’en marchant à ta suite au service du Royaume, nous serons comblés de ton amour, de ta paix, de ta joie. Amen

Micheline Vaillancourt Gagnon –13e dimanche ordinaire C- Évangile (Lc 9, 51-62)    26 juin 2022 

close