Est-ce que tes parents ont déjà crié après toi?

Je me souviens d’un garçon qui aimait tellement jouer dehors que le soir, après souper, on entendait ses parents qui criaient toujours la même affaire : « Michel rentre à la maison!»

Mais Michel aimait jouer dehors plus que tout. Que veux-tu… Et il faut dire qu’il n’était pas très obéissant non plus. Ses parents devaient donc souvent répéter. À la fin, ils finissaient par lui dire :

« Hé qu’on est donc tanné de parler dans le vide! »

C’est comme si ses parents criaient dans le désert…

Parfois, je me dis que ça ressemble à mon histoire avec Jésus…

Il a beau m’appeler, je préfère faire mes petites affaires.

En ce 3e dimanche de l’Avent, si on demandait au Seigneur de nous déboucher les oreilles pour entendre son invitation?

On entendrait peut-être quelque chose qui ressemble à ça:

« Mon enfant, rentre dans la maison de ton coeur, c’est là que tu me trouveras. Et avec moi, tu trouveras la paix, la joie, l’amour! Ne me fais plus attendre. J’ai tellement hâte que nous soyons heureux ensemble. »

Aujourd’hui, je veux écouter ta voix Seigneur, car elle m’invite au vrai bonheur.

Que Dieu te bénisse.