Lucidité, prudence, humilité!

L’évangile d’aujourd’hui est une session de formation pour les disciples qui deviendront des guides formés par Jésus, leur Maître.

Jésus s’adresse aux disciples à qui il donne la mission de porter la lumière au monde.
Quelle belle mission! Cependant, pour être fidèles à cette mission, les disciples devront être
eux-mêmes éclairés par la lumière de leur Maître.

Ils devront aussi accepter de se laisser guérir de leur aveuglement par l’Esprit de Jésus.
« Un aveugle peut-il guider un autre aveugle ? (Lc 6, 39)

« Ceux qui sont plongés dans les ténèbres de l’ignorance ne peuvent pas conduire à la connaissance de la vérité les hommes souffrant de cette même ignorance. » (St-Cyrille d’Alexandrie)

Les disciples fidèles qui se laissent éclairer par la lumière de Jésus porteront de bons fruits. : « Chaque arbre, en effet, se reconnaît à son fruit. » (Lc 6, 44)

Jésus poursuit: « Ce que dit la bouche, c’est ce qui déborde du cœur. » (Lc 6, 45), car les paroles reflètent ce que l’on porte dans son cœur.

Ces paroles de Jésus confirment l’affirmation du livre de Ben Sirac le Sage : « C’est le fruit qui manifeste la qualité de l’arbre ; ainsi la parole fait connaître les sentiments. (Si 27, 6).

Jésus met ses disciples en garde contre leur propre aveuglement: « Comment peux-tu dire à ton frère : « Frère, laisse-moi enlever la paille qui est dans ton œil, alors que toi-même ne vois pas la poutre qui est dans le tien ? Enlève d’abord la poutre de ton œil ; alors tu verras clair pour enlever la paille qui est dans l’œil de ton frère. » (Lc 6, 42)

Les recommandations que Jésus donne à ses disciples s’adressent aussi à nous qui désirons être disciples de Jésus et témoins de sa lumière.
Gardons les yeux tournés vers Jésus ressuscité, laissons-nous transformer par sa Parole et sa lumière, il est notre guide et notre Maître.
Reconnaissons nos faiblesses avec humilité, ainsi nous serons plus indulgents envers nos frères.
Ouvrons notre cœur et accueillons l’Esprit qui agira en nous afin que nous produisions des fruits d’amour, de joie, de paix, de bonté, de patience, de charité…
Laissons-nous interpeller par ce refrain du chant de S. Madeleine Dubé :

Portons la lumière,
la vie jaillira,
portons la lumière,
l’espérance renaîtra.

Micheline Vaillancourt Gagnon,    8e dimanche ordinaire      Évangile  (Lc 6, 39-45) – 1ère lecture (Si 27, 6)   27 février 2022 

close