Ce matin, dans ma prière quotidienne, le Seigneur m’a donné cette prophétie pleine d’espérance du prophète Zacharie. Elle est tellement inspirante, que je tenais à vous la partager :

« Les vieux et les vieilles reviendront s’asseoir sur les places de Jérusalem, le bâton à la main, à cause de leur grand âge ; les places de la ville seront pleines de petits garçons et de petites filles qui viendront y jouer. » Zacharie 8, 4-5  

Cette vision d’avenir, où jeunes et vieux se réjouiront ensemble, c’est le rêve que le Seigneur a déposé dans le cœur de plusieurs leaders engagés dans notre paroisse. C’est un rêve de vie, de fraternité intergénérationnelle et de joie profonde, à tous les niveaux : pour les individus, les couples, les familles, les paroisses, les diocèses…

« Dis-nous, quand cela arrivera-t-il, et à quel signe connaîtra-t-on que toutes ces choses vont s’accomplir? » Marc 13,4

Je ne sais pas. Personne ne peut le dire. Ce que je sais, c’est que j’ai vu de mes propres yeux des paroisses qui ont retrouvé la vie, des couples qui ont retrouvé leur premier amour, des familles qui se sont retrouvées entre elles pour s’aimer, s’entraider, prier ensemble, servir leurs frères et sœurs en détresse, en déployant un amour pratique, concret, pas seulement fait de mots, mais de mille gestes au quotidien, qui apportent le réconfort et la paix. (Voir notre article sur le Forum «Paroisses en Mission» )

Oui, il y a un avenir.

Il n’en tient qu’à nous d’en jeter les bases. Et ça commence par soi-même! C’est au plus profond de notre cœur que se trouve la clé du renouveau. Un cœur humble et confiant dans le Seigneur. C’est d’abord dans le cœur de chaque personne que se trouve la semence d’une nouvelle vie.

Enfouissons cette semence dans de la bonne terre riche, une terre fertilisée par le bon compost de la Parole de Dieu, par la prière, par le service ardent et désintéressé, par l’amour de Dieu, de nos frères et sœurs, par le témoignage de nos vies transformées par la rencontre avec l’Esprit Saint!

Oui, je l’affirme, il y a un avenir ! Est-ce que moi je le verrai? Je n’en sais rien. Mais à partir de maintenant, je veux y consacrer toutes mes énergies afin de faire en sorte que les générations montantes puissent elles, en profiter.

Voilà le rêve qui nous porte et nous mobilise.

Voilà l’espérance qui nous habite par la grâce de Dieu.

Ouvrons notre cœur à Son appel!

C’est la Vie qui nous attend!

Soyez bénis!

Daniel Prévost