L’enfant soulevé dans le vide par son père n’a pas peur, il sait que son père le tient et qu’il est en sécurité. Il lui fait confiance, car il sait que son père l’aime et prend soin de lui.

Comme adultes, nous devons aussi faire confiance aux autres en certaines circonstances.

En voici deux exemples :

Le patient qui subit une chirurgie sous anesthésie générale fait une entière confiance au chirurgien. Il remet sa vie entre ses mains.

Quand nous sommes passagers à bord d’un avion, nous remettons notre vie entre les mains du pilote.

Pour différentes raisons, nous leur accordons notre confiance.

Alors, pourquoi ne ferions-nous pas confiance à Dieu qui est notre Père et qui nous a créés par amour et souhaite notre bonheur ?

Avec la résurrection de Jésus, la mort n’a plus le dernier mot, il nous a ouvert un chemin d’espérance qui va au-delà de la mort.

La fin de notre vie utérine nous ouvre au début notre vie terrestre.

Ainsi, la fin de notre vie terrestre nous ouvre à la vie éternelle qui trouvera son plein épanouissement dans le retour du Christ à la fin des temps.

Jésus parle de la résurrection des corps, de notre vie éternelle comme d’un printemps :

« Laissez-vous instruire par la comparaison du figuier : dès que ses branches deviennent tendres et que sortent les feuilles, vous savez que l’été est proche. » (Mc 13, 28)

Jésus nous ouvre à l’espérance d’une vie nouvelle où nous serons rassemblés dans la Lumière et l’Amour de Dieu.

Gardons et méditons dans notre cœur les promesses de Jésus :

 « Je suis la Résurrection et la Vie : celui qui croit en moi, même s’il meurt, vivra ; et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. » (Jn 11, 25-26) 

« Je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin des temps» (Matthieu 28, 20).

Unissons-nous à la prière confiante du psalmiste :

Mon cœur exulte, mon âme est en fête,
ma chair elle –même repose en confiance :
tu ne peux m’abandonner à la mort
ni laisser ton ami voir la corruption.

Tu m’apprends le chemin de la vie :
devant ta face, débordement de joie!
À ta droite, éternité de délices!

Soyons des porteurs d’espérance dans notre monde tourmenté.

Micheline Vaillancourt Gagnon  Évangile (Mc 13, 24-32) – Psaume 15    14 novembre  2021