À la question du scribe « Quel est le premier de tous les commandements ? » (Mc 12, 28b).

Jésus reprend les paroles de l’Ancien Testament énoncées dans le  Deutéronome et le Lévitique : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de tout ton esprit et de toute ta force. » (Dt 6, 4-5) et  « Tu aimeras ton prochain comme toi-même »  (Lv 19, 8).

Pour les maîtres du judaïsme, l’amour du prochain découle de notre amour pour Dieu. Jésus  confirme ce principe, car il n’est pas venu abolir la Loi, mais l’accomplir.
«  Il n’y a pas de commandement plus grand que ceux-là. » (Mc 12, 31).
Pour Jésus, ces deux commandements sont interreliés, ils sont soudés l’un à l’autre, on ne peut aimer Dieu si on n’aime pas son prochain.

Jésus va encore plus loin dans les exigences de l’amour du prochain: «Aimez vos ennemis et priez pour ceux qui vous persécutent» (Mt 5, 44). Jésus a pleinement assumé sa conviction,il a pardonné à ses bourreaux, il a prié pour eux qui ne réalisaient pas ce qu’ils faisaient.

L’AMOUR, voilà la définition même de Dieu qui s’est manifestée pleinement en Jésus.
Je dirais que c’est un A+ c’est-à-dire un AMOUR +

Pour Jésus, le prochain, c’est tout être humain, proche ou étranger, ami ou ennemi.

Dieu est un Père aimant pour chacun de nous, ce qui implique que nous ne pouvons prétendre aimer Dieu sans aimer tous nos frères humains dont il est le Père.
Pour Dieu, chacun de ses enfants est unique, irremplaçable et aimé de Lui.

Dieu n’est pas seulement « Notre Père », Il est aussi « Mon Père ».
Il n’est pas seulement notre Père à tous, Il est aussi « mon Père » à chacun.
Dieu nous regarde chacun comme si nous étions le fils unique, parce qu’il y a entre Lui et nous le secret de notre création, une confidence qui constitue justement notre personnalité.
Maurice Zundel  (Je parlerai à ton cœur)

Savoir que nous sommes aimés de Dieu d’un amour si grand, nous appelle à répondre à cet amour et à aimer en retour.

Dieu nous invite à entrer dans sa dynamique d’amour pour Lui et pour nos frères.
Notre amour pour Dieu se traduit dans l’amour que nous avons pour chacun de nos frères.
Aimer chacun de nos frères y compris nos ennemis du même amour dont Dieu nous aime…
Voilà un magnifique idéal!… Cependant, dans certaines situations concrètes de notre vie, ce n’est pas toujours spontané, facile et évident.

Pour y arriver, nous avons besoin d’une surdose d’AMOUR +, nous avons besoin d’être irradiés par l’AMOUR.

Seigneur Jésus, en toi s’est manifesté l’AMOUR. Toi le Verbe de Dieu tu viens nous révéler l’immensité de cet amour et tu nous appelles à y répondre.

Je désire y répondre, je le souhaite vraiment, mais je me heurte à mes limites humaines.

J’ai besoin d’aide, car je ne sais pas comment aimer d’un amour si grand.

Esprit-Saint, viens en moi, viens m’habiter de ta présence, viens dilater mon cœur et m’ouvrir à l’AMOUR afin que je puisse me laisser transformer par l’amour divin et apprendre à aimer mes frères du même amour dont notre Père aime chacun de nous.

Micheline Vaillancourt Gagnon    Évangile (Mc 12, 28b-34)   31 octobre  2021