Pour débuter cette nouvelle année sur une bonne lancée, quoi de mieux que d’oser un regard « prophétique » sur le leadership dans l’église!

Je vous offre donc la première partie d’un texte de Carey Nieuwhof. Carey est un leader inspiré et inspirant qui n’hésite pas à questionner, poser des diagnostics interpellant et proposer des solutions innovantes.

Ce texte est une une traduction libre. Vous pouvez lire l’article original sur www.careynieuwhof.com.

J’espère qu’il vous stimulera et questionnera autant qu’il l’a fait pour moi!

Bonne saison de leadership,

Daniel

12 tendances qui vont marque l’église en 2022

Par Carey Nieuwhof

Après avoir traversé deux années difficiles en tant que leader paroissial, à quoi peut-on s’attendre en 2022 ?

Je crois que 2022 s’annonce comme une année charnière. Une nouvelle réalité va émerger… et elle sera très différente de ce que nous pensons. L’année 2022 sera celle de l’émergence du Nouveau Monde « normalisé ». Bien que personne ne puisse dire exactement ce que l’avenir nous réserve, voici 12 tendances que j’observe et que je vous encourage, vous et votre équipe, à examiner et à intégrer.

1. La disparition de l’ancien modèle d’église

Chaque église et chaque leader a une approche – une stratégie, une façon de faire les choses. Depuis des décennies, l’ancien modèle d’église s’est avéré moins efficace. Pourtant, les leaders continuent d’aller de l’avant comme si les choses allaient s’arranger. Être optimisme est une chose. Être dans le déni en est une autre. Changer l’approche est le meilleur moyen de commencer à voir une nouvelle croissance. Les leaders avisés chercheront à trouver une nouvelle approche qui est bibliquement fidèle et culturellement efficace.

La culture autour de nous change. Peut-être que les leaders ne le font pas, mais les gens le font. À tort ou à raison, ils décident comment et quand s’engager dans l’église, et ils votent avec leurs pieds et leurs portefeuilles. Les leaders compétents sont capables de déterminer dans quelle direction va la culture, de trouver des moyens de rencontrer les gens là où ils se trouvent, afin de les amener là où ils doivent se trouver.  Ce qui était est parti. Ce qui sera n’a pas encore émergé.

La clé est d’expérimenter! Votre tâche consiste à concevoir une approche nouvelle qui permettra d’atteindre et de former la prochaine génération de disciples missionnaires! Dans l’église du futur, les leaders qui sont prêts à changer leurs méthodes élargiront leur mission.

Les leaders qui hésitent ne le feront pas.

2. Les églises en croissance innoveront au-delà des rassemblements du dimanche

Les rassemblements du dimanche sont extrêmement importants. Mais de nombreuses églises concentrent tous leurs efforts sur une heure le dimanche, et ignorent les 167 autres heures de la semaine.

Beaucoup d’églises fonctionnent comme des restaurants qui décident que si vous voulez manger, cela ne peut se faire que dans un créneau d’une heure et seulement dans ce bâtiment particulier, et si vous le ratez, vous le ratez. Réfléchissez-y. Quel avenir y aurait-il pour un restaurant dont la formule est :

– Vous ne pouvez manger que dans notre bâtiment.

– On n’est ouvert qu’une heure par semaine.

– Et le reste du temps, on n’offre pas beaucoup de services.

Naturellement, l’église est bien plus qu’une heure de performance ou de participation le dimanche matin. Une grande partie des changements qui doivent se produire dans l’église doivent avoir lieu en dehors du dimanche et en dehors du bâtiment. Les gens ne vivent pas dans le bâtiment de votre église. Ils vivent dans la communauté, où ils interagissent avec des non-chrétiens à longueur de journée, tous les jours. Les églises qui équipent les gens là où ils vivent et travaillent commenceront à se développer. Et oui, cela nécessite de faire des efforts d’innovation.

3. La vision de l’avenir deviendra plus claire

Ce ne sont pas toutes les églises qui réussiront à se doter d’une nouvelle vision, mais celles qui y parviendront auront un avenir plus radieux. Le cœur de la vision de l’église est toujours l’évangélisation et la formation de disciples. Mais avec toute la panique, la confusion, et les difficultés des deux dernières années, il a été extrêmement difficile de se concentrer sur autre chose. En 2022, parmi un petit groupe de leaders, la vision d’avenir de l’église deviendra plus forte que la léthargie du présent. Et ils commenceront à grandir. Ils feront des expériences.

Ils trouveront une nouvelle approche qui résonne dans le cœur des gens. Ils commenceront à atteindre de nouvelles personnes. Certains seront des innovateurs audacieux. Et ils recevront beaucoup de critiques pour leur expérimentation alors qu’ils créent une nouvelle approche, un nouveau modèle d’église. Beaucoup des idées que vous verrez dans l’église en 2022 seront critiquées et rejetées. Mais c’est ainsi que fonctionne l’innovation. Les leaders que nous critiquons aujourd’hui seront les leaders qui nous guideront demain.

4. La fréquentation va se normaliser (et vous aurez une nouvelle église).

En 2021, de nombreux leaders se sont accrochés à l’idée que la prochaine saison ramènerait la fréquentation au niveau de 2019. Mais après plusieurs cycles d’espoir et de déception, cela ne s’est jamais concrétisé. Il devient de plus en plus évident que certaines personnes ne reviendront jamais. Mais il n’y a pas que des mauvaises nouvelles.

En regardant autour de vous, vous verrez beaucoup de nouvelles personnes qui vous ont rejoint parce qu’elles vous ont trouvé en ligne ou qu’un ami les a amenés. Vous apprendrez à connaître votre public en ligne et vous commencerez à remarquer de petites parcelles d’élan et d’espoir. Mettez-les à profit. Pour le meilleur ou pour le pire, c’est votre nouvelle église et ce sont les gens avec qui vous allez construire le futur. Car que vous le vouliez ou non, vous ne pouvez pas construire l’avenir de votre église si vous vivez dans le passé.

5. L’Église hybride deviendra tout simplement l’Église

Le débat entre l’église en personne et l’église en ligne a toujours été un peu faux.  2022 est l’année où le modèle de l’église hybride deviendra un moyen normal pour atteindre la prochaine génération. Les gens vivent dans le numérique et la vie réelle depuis plus d’une décennie maintenant. Les leaders d’église réaliseront que l’église en ligne est à la fois une nécessité et une opportunité. Il est bon que le débat sur l’église en ligne passe à l’arrière-plan, car les leaders pourront alors s’atteler à la mission principale : rejoindre les gens de quelque manière que ce soit, en personne ou en ligne.

6. Le « présentiel » deviendra plus personnel

L’avenir est à la fois profondément numérique et profondément personnel. Mais de plus en plus, les gens qui se rendent à des événements en présentiel s’attendent à des expériences plus personnelles. Un regard sur la culture avant la pandémie montre une augmentation des services sur mesure, personnalisés, privés et VIP dans tous les domaines, des concerts aux magasins de vêtements en passant par les vacances. Cette tendance va s’accélérer dans le monde postpandémique. Prendre soin personnellement des gens… connaître leur nom… se soucier d’eux en tant que personnes, c’est important. Et pour le ministère, cela a toujours été important.

Les systèmes déshumanisants qui donnent aux gens le sentiment de passer inaperçus seront de moins en moins tolérés, spécialement dans l’église. Personne ne veut être un numéro. À l’avenir, traiter les gens comme des numéros ne vous permettra d’obtenir que des chiffres à la baisse. Rien de plus. Il est facile d’ignorer les gens, en pensant que votre église est amicale simplement parce que vous connaissez six personnes (mais que vous ne connaissez même pas les noms des 40 autres personnes qui pratiquent avec vous). Le but n’est pas d’avoir une église où tout le monde connaît tout le monde (ça ne marche pas). Le but est d’avoir une église où tout le monde est connu.

La suite de ce passionnant article la semaine prochaine…

close