Nous sommes le 8 mai 1951, un beau petit bébé vient de voir le jour à StJean-sur-Richelieu. Il portera le nom de Maurice Rainville.

Après une adolescence assez difficile pour lui et ses parents, il rencontre le Christ à l’âge de 20 ans. Une conversion aux valeurs chrétiennes s’en suivra. Une conversion radicale un peu à la manière de St-François d’Assise, qu’il fréquente assez régulièrement par sa vie spirituelle.

En stage comme futur prêtre, il a été animateur de pastorale à l’école secondaire Mgr Parent à St-Hubert et il a vécu en communauté de base avec six couples mariés, 13 enfants, deux adolescents, une famille monoparentale et trois autres hommes célibataires. Avant d’être ordonné prêtre diocésain, le 11 décembre 1987 à St-Jean-sur-Richelieu en la paroisse St-Gérard-Magella, il termine sa scolarité de Maîtrise des Arts en théologie chez les Dominicains à Ottawa tout en travaillant, auprès des jeunes adolescents en difficulté. Entre le baccalauréat et la scolarité de maîtrise, une expérience dans les bas-fonds de New-York l’a convaincu que le Seigneur l’appelait auprès des gens en difficulté. En 1978, il était animateur du premier groupe de jeunes de 15 à 17 ans « La Relève » sur la Rive-Sud. Quelques années plus tard, il a été coresponsable pendant deux ans d’émissions religieuses sur le câble. Après quelques cours universitaires en toxicomanie, il fonde en 1985 le groupe «Liberté sans Drogue » du Haut-Richelieu.

Pendant les cinq années passées au Cégep St-Jean-sur-Richelieu comme animateur de pastorale, après son ordination, il a eu l’occasion de vivre à quatre reprises avec des groupes de jeunes du cégep des expériences de solidarité internationale dans certains pays du Tiers Monde. De plus, pendant cette période, il a été animateur spirituel diocésain du Mouvement des Cursillos du diocèse St-Jean-Longueuil.

Il est intéressant de savoir que l’abbé Rainville a une formation en relation d’aide psycho spirituelle de l’Institut de Formation Humaine Intégrale de Montréal. Il a été membre des conseils d’administration du Centre de Partage Communautaire Johannais, du Centre de Formation à l’Autogestion, de la Maison des Jeunes Le Dôme, organismes humanitaires et sans but lucratif de Saint-Jean-sur-Richelieu ainsi que du Centre Local de Développement (C.L.D.). Il est aussi cofondateur d’une Coopérative de Solidarité en Habitation à St-Bruno-de-Montarville.

Il a célébré pendant plusieurs années l’eucharistie auprès des handicapés intellectuels et il a été cofondateur de Solidarité Populaire du Haut-Richelieu. Il a aussi été militant de la première heure dans les groupes à spiritualité nonviolente du Québec. Son expérience l’a conduit à travailler auprès des personnes suicidaires et angoissées où il a développé une certaine expertise. De plus, il a une bonne connaissance des grandes religions et des questions se rapportant au phénomène du Nouvel Âge et des sectes. Sa formation biblique l’amène à regrouper des gens pour partager sur la Parole de Dieu.

Il a été prêtre responsable aux paroisses St-Eugène à St-Jean-sur-Richelieu, St-Bruno, St-Basile, La Visitation à Longueuil, l’Unité Pastorale Est de la Montagne (Ste-Julie, St-François d’Assise et St-Amable) et à La Bienheureuse-Marie-Rose-Durocher. Il a aussi été prêtre collaborateur à la paroisse Le Bon Pasteur de Longueuil et à la paroisse Saint- Jean XXIII de StHubert.

Depuis 2008, il est coordonnateur de l’équipe d’animation du Phare de Longueuil qui amène les jeunes adultes de 16-35 ans à rencontrer sur le terrain des personnes marginalisées par la société ( prisonniers, itinérants, toxicomanes ). Les objectifs poursuivis sont : vivre une expérience d’engagement bénévole, devenir des citoyens plus responsables, se confronter aux préjugés sociaux et parfois confirmer un choix de carrière dans le domaine social.

Espérant que ces quelques lignes vous permettront de mieux connaître votre nouveau pasteur qui se joint à l’équipe pastorale Saint-Jean XXIII à raison de deux jours semaine avec un mandat de six ans. Son ministère de curé a débuté le premier août 2019.

En terminant, prions les uns pour les autres et en particulier pour ceux et celles qui sont en service au milieu de vous.

Maurice Rainville, prêtre curé