J’ai connu un jeune qui avait eu une enfance difficile. Ses parents s’étaient séparés. Il était resté avec sa mère qui avait sombré dans la dépression. Il s’était élevé tout seul avec ses sœurs et avait connu une période de délinquance et d’autodestruction. Il en voulait terriblement à son père de les avoir abandonnés. Ce n’est que plusieurs années plus tard, avec le support d’une famille qui l’avait adoptée, qu’il a renoué avec son père et qu’il a fait la paix avec son passé.

Dans la crise qui nous frappe, plusieurs personnes aujourd’hui ressemblent à un enfant qui souffre parce qu’il croit que leur père les a abandonnés.

C’est peut-être ton cas aujourd’hui…

Si tu es parmi les personnes qui souffrent, tu as peut-être besoin d’entendre une voix qui te dit : « Tu n’es pas orphelin! Tu es le fils, la fille bien-aimé(e) du Père! »

Tu as peut-être besoin d’entendre Dieu te dire : « Mon fils, ma fille, je n’ai que de l’amour et de la joie pour toi, je ne veux pas la souffrance, je ne désire pas la maladie, je ne souhaite pas la solitude; seulement l’amour et la joie. Appelle-moi, prie-moi je suis toujours près de toi, je te consolerai, je te donnerai la force et le courage dont tu as besoin pour passer au travers l’épreuve. Contrairement aux apparences, je ne t’ai pas abandonné et je ne t’abandonnerai jamais! »

Et si tu fais partie des personnes qui s’en sortent bien, écoute cet appel pressant de ton Père du ciel : « J’ai besoin de toi! Va vers tes frères et sœurs qui souffrent, apporte la présence qui réconforte, qui apaise, qui calme la tempête. Sois mon témoin de consolation et de joie. »

Aujourd’hui, moi aussi j’ai besoin d’entendre cette parole de mon Père du ciel.

J’ai besoin que mon Père me rassure.

J’ai besoin de l’entendre dire qu’il compte aussi sur moi

Que Dieu te bénisse