Tu connais l’expression : «Sortir de sa zone de confort»? Y a-t’il quelque chose de plus agaçant que de se sentir inconfortable? Rappelle-toi la fois où tu t’es retrouvé(e) dans un «party» et que  tu ne connaissais personne… Ou bien, ton premier jour d’école, ou bien la journée où tu as commencé un nouveau travail et que tu n’étais pas très sûr(e) de toi. Parfois ça ne prend pas grand-chose pour se sentir mal à l’aise…

Je me rappelle la première fois ou j’ai chanté devant un public. J’étais tellement stressé que les «babines m’ont séché sur les dents!»

Il n’y a rien de plus naturel pour les humains que de rechercher une zone de confort. Il est naturel de vouloir se sentir à l’aise, en sécurité! Il est naturel de vouloir plus temps pour faire ce qu’on aime et de subir moins de stress. Pourtant, lorsque je lis la Bible, on dirait que Dieu veut constamment nous sortir de notre naturel, de notre zone de confort.

Imagine la réaction de Moïse lorsque Dieu lui a demandé d’aller libérer son peuple de l’emprise de Pharaon. Il me semble que j’entends Moïse parler à Dieu :

«Juste ça Seigneur? Du jour au lendemain, tu me demandes de passer de berger de mouton à libérateur du peuple! Hé que je me sens à l’aise dans cette affaire-là! »

Moïse n’était plus du tout dans sa zone de confort.

Jésus a fait la même chose avec son apôtre Pierre :

«Pierre, tu es bien plus qu’un pêcheur de poisson. Tu as le potentiel pour être un pêcheur d’homme. Suis-moi!»

Pierre a quitté sa «business familiale» pour suivre Jésus. Il a quitté sa zone de confort parce qu’il faisait confiance à Jésus. Il sentait que Jésus ne lui faisait pas de fausse promesse.

La même chose est arrivée à Matthieu :

Matthieu, tu fraudes ton peuple pour te ramasser des richesses, mais tu as des richesses bien plus grandes encore dans ton cœur. Suis-moi!»

Et voilà que Matthieu quitte sa «job payante» pour suivre Jésus.

Jésus avait le don de deviner le potentiel des personnes qu’il rencontrait (un genre de «Superman» avant son temps, avec sa «SuperVision» des cœurs!) Et il leur partageait son «truc» pour y avoir accès. Et le «truc» était :«Sors de ta zone de confort!» (lui il disait : «Convertis-toi!»)

Ta zone de confort est importante.Tu dois avoir un endroit où tu te sens en sécurité. Une base solide d’où tu pourras t’élancer. Mais fais bien attention que ta zone de confort ne devienne pas une «prison en or» qui t’empêche de réaliser le rêve que Dieu a pour toi. Jésus désire que tu vives à «pleine capacité!» (pas seulement à moitié!)

Aujourd’hui, il frappe à la porte de ton cœur :

Fais-moi confiance et fais-toi confiance. Tu as des richesses intérieures que tu ne soupçonnes même pas. Tu es plus fort(e) que tu le penses. Fais un premier pas. Plus tu sortiras de ta zone de confort, moins tu auras peur. Après quelque temps, c’est toi-même qui me demanderas de l’agrandir. Beaucoup de personnes reprendront courage en voyant ton exemple».

C’est la vie que je te souhaite!

Une vie pleine de défis à relever, pleine de joie à expérimenter et d’espérance à partager.

Avec Jésus, tu vas agrandir ta zone de confort.