As-tu déjà fait du compost?

Je ne suis pas un spécialiste, mais en gros tu ramasses des déchets – comme des épluchures de légumes – tu ajoutes des feuilles mortes, tu en fais un gros tas et tu attends.

Au début, on dirait qu’il ne se passe pas grand-chose.

Puis tranquillement, un miracle se produit. Ton tas de déchets se transforme en engrais!

Que s’est-il passé? C’est simple : des milliers d’insectes microscopiques, des champignons, des vers de terre, ont travaillé ensemble pour digérer ton tas de déchets et le transformer en engrais.

Pourtant, chaque insecte pris séparément est incapable de digérer tout le tas. Mais si tu les laisses travailler ensemble, ils sont capables de faire des miracles!

Je crois que la même chose peut s’appliquer à la situation que nous vivons présentement…

Le COVID avec ses deuils, ses pertes d’emplois, la solitude et la tristesse, représente le tas de déchets. Si tu restes seul devant ce tas de souffrances, tu pourrais te décourager et te dire : mais tout ce que je peux faire, c’est tellement insignifiant!

Mais si nous multiplions ton action par des milliers de personnes qui se dévouent comme toi, assurément, les «déchets» vont se transformer en espoir, en consolation, en guérison!

Ça, c’est la force d’une communauté!

Chaque souffrance est une occasion pour la communauté de manifester la compassion, la solidarité, la consolation, la guérison qui vient de Dieu.

Pour plusieurs personnes, le seul évangile qu’ils liront sera notre vie et nos gestes de bonté. Ne les gaspillons pas!

Alors la prochaine fois que tu seras confronté à des situations difficiles, demande-toi s’il n’y a pas un appel du Seigneur qui t’invite à te joindre à d’autres personnes pour qu’ensemble, nous apportions des solutions, du soulagement, de la guérison.

Si nous nous décidons ensemble, nous avons la capacité de transformer ces moments pénibles et d’en faire sortir quelque chose de beau, de bon, de profondément humain.

Prenons un moment pour prier : Seigneur, tu nous as dit que tout concourt au bien de ceux qui t’aiment. Donne-nous le courage de travailler ensemble et de saisir toutes les occasions qui se présentent de partager ton amour avec ceux qui souffrent physiquement, émotionnellement ou spirituellement.

L’église c’est une famille et c’est en famille qu’on va s’en sortir!

Que Dieu te bénisse.