Un leadership audacieux est la clé de tout progrès. Par définition, un leader entraîne les autres, sinon il ne fait qu’avancer seul.

En tant que leader, j’ai toujours été fasciné par les différents types de leadership. Il y a tellement. Aujourd’hui, j’ai deux questions à te poser :

  1. Quel type de leader es-tu ?
  2. Ceux que tu accompagnes seraient-ils d’accord avec ta perception du type de leader que tu prétends être ?

Dans cet article, je veux me concentrer sur le « leader audacieux » et partager avec toi des éléments importants pour le devenir (si tu ne l’es pas déjà, bien entendu!)

Tout d’abord, qu’est-ce qu’un leader audacieux ?

  • Un leader audacieux est quelqu’un qui est courageux.
  • Il est prêt à aller à contre-courant de la pensée populaire.
  • Il considère souvent les problèmes et les défis comme des opportunités.
  • Il est conscient de ses dons et de ses capacités et les met à profit.
  • Un leader audacieux a une vision et s’y engage pleinement – il est assez audacieux pour la voir, travailler à sa réalisation, la façonner et y associer d’autres personnes.

Un leader audacieux a un feu en lui qui ne s’éteint pas, il est un passionné. Son audace ne cesse de grandir et, à mesure qu’elle grandit, elle devient contagieuse et incite les autres à le suivre.

Quels sont les éléments importants pour devenir un leader audacieux ?

En voici quatre pour t’aider.

Vision –

« Je te suivrai vers l’avenir si tu me peins une image vivante de ce qui se profile à l’horizon. » – Marcus Buckingham

La vision est un outil crucial du leader audacieux. Sans vision, il est impossible de bâtir. Sans vision, le désespoir, l’apathie et la confusion règnent. La clarté de ta vision déterminera ton audace. Ta vision d’un avenir meilleur deviendra ton « carburant à audace. »

Action –

« On ne subit pas l’avenir, on le fait. » – Georges Bernanos

Le leader audacieux passe à l’action. Une fois qu’il a élaboré une vision et l’a soigneusement communiquée à ceux qu’il accompagne, il appelle toujours à une réponse. Les leaders audacieux n’ont pas tendance à être intimidés par le manque de ressources ou leur environnement. Ils ont un cœur courageux. Souvent, les grandes réalisations d’un leader audacieux sont le fruit de nombreuses « petites réalisations » (bien se diriger, être responsable, faire les bons choix et les gérer au quotidien). C’est ainsi que les leaders audacieux deviennent des gens d’action. Ils ont pris des mesures dans leur propre vie, qu’ils peuvent ensuite reproduire à plus grande échelle pour les autres.

Cercle restreint –

« Les chemins difficiles sont plus agréables à parcourir lorsque vous avez les bons compagnons de voyage. » Stephen Blandino

Le leader audacieux comprend qu’il ne peut y arriver seul. Il aura avec lui un cercle restreint « d’individus audacieux »! Le leader audacieux n’est pas un leader parfait, il fera des erreurs – tout ce qu’il fait ne sera pas conforme au plan. C’est pourquoi il est si important d’avoir un cercle restreint de personnes audacieuses autour de soi. Un leader audacieux, qui travaille en solitaire et sans rendre de comptes, est un leader qui se prépare à l’échec.

Croissance personnelle –

« Les Leaders sont des apprenants perpétuels. » – John C Maxwell

Un leader audacieux est celui qui est prêt à prendre des décisions audacieuses en matière de croissance personnelle. Les leaders audacieux qui ont réussi ont tous une chose en commun : ils sont tous engagés dans un processus de croissance personnelle, se développant eux-mêmes aujourd’hui afin d’être capables de mieux entraîner les autres. Ils auront tous un coach/mentor pour les aider à se développer. Lorsque tu observes une augmentation de ta capacité – ton audace grandit et te mène à des sommets encore plus élevés.

Sur une échelle de 1 à 10 (10 étant très bien), comment évaluerais-tu ton audace en tant que leader ?

Sur une échelle de 1 à 10, dans quelle mesure es-tu déterminé à l’améliorer?

À quoi t’engageras-tu pour devenir un leader audacieux ?

Sois audacieux!

* Cet article est une traduction librement inspirée d’un texte de Tony Lynch. Vous trouverez l’original sur keepthinkingbig.com